L’Eau Vive : “Le magasin bio de 2022 ne peut pas ressembler à celui de 2019”

Nouveau site marchand agrémenté de fonctionnalités supplémentaires, ouverture d’un restaurant… L’Eau Vive a lancé plusieurs chantiers cette année. L’enseigne, précurseur de la distribution bio depuis 1979, entame également un profond retour aux fondamentaux. Bio Linéaires fait le point avec son directeur général, Baptiste Cotte. 

À lire aussi -> L’Eau Vive : Didier Cotte passe la main à son fils Baptiste

Baptiste Cotte, directeur général de L’Eau Vive.

Depuis septembre, L’Eau Vive s’est munie d’un nouveau site marchand (www.eau-vive.com). Celui-ci propose, notamment, des recettes qui intègrent les ingrédients directement à la commande et évoluent en fonction du nombre de convives. Le client y choisit son magasin pour avoir accès directement au stock du point de vente, avec 4 000 références qui couvrent les besoins les plus basiques. « On a intégré des recettes et on vient d’être livré d’une nouvelle fonctionnalité qui permet à chaque magasin d’identifier les produits locaux car la promotion des produits locaux est, aujourd’hui, indispensable. Du côté des magasins, les préparateurs de commandes sont désormais munis d’un PDA mobile sur lequel figure la commande et avec lequel ils scannent les produits, on a également mis des alertes en caisse pour signaler l’arrivée de nouvelles commandes. On va aussi débuter une campagne de recrutement digital », détaille Baptiste Cotte, directeur général de L’Eau Vive. Un an a été nécessaire pour refaire le site, avec un prestataire, Ascanio à Grenoble.

E-commerce : un panier moyen 3 fois supérieur qu’en magasin physique

Il s’agit du troisième site marchand pour l’enseigne, pionnière en matière d’e-commerce dans le réseau spécialisé bio (premier site en 2015), dont le panier moyen est près de trois fois supérieur qu’en magasin physique. « La profession a beaucoup de retard sur le digital, nous avons fait le choix de mettre d’importants moyens pour faciliter l’expérience consommateur et avons beaucoup capitalisé sur nos expériences passées, en partant du client pour créer l’architecture informatique », ajoute Baptiste Cotte. 

A lire aussi -> Pour L’Eau Vive, « le premier label, c’est l’enseigne du distributeur »

Livraison à domicile et écolo 

Afin d’optimiser l’expérience client, L’Eau Vive propose dorénavant la livraison à domicile : « l’un des six magasins lyonnais centralise les commandes pour les magasins de Lyon et de Villeurbanne, et on a un prestataire, Fends la bise, de livraison à vélo sur ce secteur. À Grenoble, on travaille avec le service de livraison collaborative Shopopop ».

Un nouveau concept de restaurant

L’Eau Vive a également ouvert cette année un restaurant, Olive & Pomme, avec un site dédié (https://www.oliveetpomme.fr/). D’autres ouvertures sont-elles prévues ? Baptiste Cotte reconnaît que « l’objectif est de pouvoir déployer ce concept. Par exemple, le magasin de Clermont-Ferrand, qui a déjà un restaurant, pourrait le convertir en Olive & Pomme. On envisage aussi, selon les opportunités, des ouvertures en milieu urbain ».

+3 % par rapport à 2019 

Dans un « marché mouvant », L’Eau Vive entame plus profondément une refonte partielle de son concept. À quelques semaines de la fin de cette année 2021 atypique, et tendue pour le marché bio, Baptiste Cotte indique prévoir un chiffre d’affaires de +3 % par rapport à 2019. Précision, il s’agit de résultats en périmètre constant. « Le marché se tend… Le magasin bio de 2022 ne peut pas ressembler à celui de 2019, il faut avoir cette lucidité. On va retravailler notre politique commerciale, axée davantage sur la fréquence d’achat, le taux de pénétration, l’analyse de l’assortiment, la réorganisation des fruits et légumes. On va revoir aussi notre politique tarifaire et le programme de fidélité en intégrant le parcours client. On est en train de pousser les curseurs sur le local, la proximité, le digital, les produits frais, les tarifs… pour un profond retour aux fondamentaux ».

Laura Duponchel

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here