Les industriels se mettent au réemploi

Partagez cet article

Depuis octobre 2021, Uzaje coordonne un groupe de travail fédérant cinq industriels agroalimentaires du food service dont le transformateur de cacao Valrhona, le fabricant de produits laitiers et végétaux Triballat Noyal et le transformateur de fruits Apifruit. Objectif : les accompagner concrètement dans leur transition des emballages à usage unique aux contenants réemployables.

À lire aussi -> Emballages : le secteur bio s’impatiente et cherche des solutions

Acteur de l’économie circulaire, Uzaje développe des solutions industrielles pour le réemploi des contenants à destination du secteur de la restauration commerciale et collective, des industriels et de la distribution alimentaire (voir aussi notre dossier dédié au zéro déchet dans Bio Linéaires N°95). L’entreprise accompagne également le programme « Rapportez-moi » avec Biocoop et Système U.

À lire aussi -> ZeroWest, le projet collaboratif de réemploi des emballages dans le Grand Ouest

Alors que le cadre législatif (loi AGEC) fixe un objectif de 5 % de réemploi des emballages d’ici 2023 et 10 % en 2027, Uzaje accompagne les industriels à passer le cap du réemploi via plusieurs actions :
• identifier les produits et emballages à usage unique qui pourraient passer au réemploi,
• définir des emballages techniquement adaptés au réemploi et mutualisables entre différents industriels,
• analyser les boucles logistiques en place et projeter la boucle circulaire de gestion des emballages efficace d’un point de vue économique et environnemental.

À lire aussi -> Biocoop relance la consigne verre

Les enjeux de cette expérimentation, souligne Uzaje, sont les suivants :
• massifier des volumes pour démontrer la puissance d’impact du réemploi,
• développer la dynamique du réemploi dans le Food Service,
• identifier les facteurs qui permettront à d’autres acteurs de rejoindre la démarche en proposant, avec l’aide des fabricants d’emballage, une gamme suffisamment large de produits adaptés à leurs produits alimentaires.

 

Partagez cet article