Biocoop relance la consigne verre

Partagez cet article

Après le vrac qui compte aujourd’hui plus de 480 références et les produits rechargeables, c’est au tour de la consigne pour réemploi de faire son entrée dans le réseau Biocoop en partenariat avec des acteurs locaux du réemploi. 30 % de ses magasins seront engagés d’ici fin 2021 et 100 % en 2023. 

Le parcours d’un contenant pour réemploi, étape par étape, chez Biocoop.

Le réemploi de la totalité des emballages verre des produits à marque d’ici deux ans 

Si des magasins pratiquent déjà la consigne à l’échelle locale, Biocoop souhaite développer ce service à l’ensemble du réseau pour atteindre 30 % de magasins engagés fin 2021 et 100 % en 2023. Une première à cette échelle dans la distribution, qui s’inscrit dans la volonté de Biocoop de sortir de l’emballage à usage unique, avec l’objectif ambitieux d’ici deux ans de permettre le réemploi de la totalité des emballages verre des produits à marque. Par ailleurs, Biocoop s’est fixé comme objectif le chiffre de 50 % de produits vendus en vrac, en emballages rechargeables ou réemployables à horizon 2025.

Comment ça se passe ? 

Les produits aptes au réemploi sont identifiés en rayon par le logo « Réseau consigne »* qui garantit que le verre correspond à des critères de résistance et d’efficience (pour le lavage notamment). Le client rapporte la bouteille vide et rincée dans un magasin Biocoop disposant d’un point de collecte. La bouteille est ensuite triée puis stockée en réserve, jusqu’à la collecte par le partenaire local. Celui-ci opère un lavage industriel répondant aux mêmes exigences de qualité que pour le verre à usage unique. La bouteille est enfin commercialisée pour son réemploi chez un conditionneur local.

* Sont concernés dans un premier temps essentiellement des bouteilles, des fournisseurs locaux de bières par exemple et dès le printemps 2021, le Pétillant de fruits de marque Biocoop. Suivront les jus de fruits et la limonade à marque Biocoop au cours de l’année.

Partagez cet article