Les magasins bio belges doivent miser sur l’information pour “attirer de nouveaux clients” (Deor Foods)

Fondé en 2011, Deor Foods est un grossiste en produits bio et naturels qui distribue plus de 25 marques auprès de 220 points de vente. Walter Lenarts, son directeur, donne à Bio Linéaires son point de vue sur l’évolution du marché bio.

À lire aussi -> Les magasins Bio c’ Bon Belgique rejoignent l’enseigne Sequoia

Bio Linéaires : Comment analysez-vous la tendance du marché ?
Walter Lenarts : Il existe aussi une polarisation en ce qui concerne la nutrition : les personnes qui ne sont pas du tout concernées par une alimentation saine et celles qui sont préoccupées par l’environnement, le climat et une alimentation saine. Je soupçonne que l’écart entre ces deux groupes continuera de se creuser. Selon moi, le second continuera de croître.

À lire aussi -> Belgique : BioBraine Distribution mise sur la qualité

De plus, on accorde de plus en plus de place aux produits bio dans les supermarchés : cela va attirer plus de consommateurs et ainsi rendre les produits bio plus accessibles. À plus long terme, la croissance du bio dépendra en partie du prix (différence entre le conventionnel et le bio). Je pense que la plus forte croissance se fera dans le « Out Of Home » (hôtellerie, restauration, …). Si ces canaux se concentrent
davantage sur le bio, beaucoup de gens se familiariseront avec les produits bio pour la première fois et accorderont peut-être plus d’attention à une alimentation saine.

” C’est là où réside la clé de la croissance du secteur. Attirer de nouveaux clients avec beaucoup d’information, disposer de magasins attrayants et adaptés”

BL : Que doivent améliorer les magasins bio ?
W.L. : Tout comme il y a une grande diversité de clients en magasin bio, il existe aussi une très grande variété de magasins bio. Pour certains, je pense qu’il y a encore un long chemin à parcourir pour attirer les jeunes et les familles. Tous doivent les encourager (à grands renforts de communication) à aller vers une alimentation saine et équilibrée. C’est là où réside la clé de la croissance du secteur.
Attirer de nouveaux clients avec beaucoup d’information, disposer de magasins attrayants et adaptés. Les deux dernières années (période Covid) ont clairement montré que c’était possible. De nombreux magasins à la ferme / magasins bio (de quartier) ont recruté de nouveaux clients.

Propos recueillis par Mélanie Longin

📢 Retrouvez le point sur l’évolution du marché belge ainsi que les tendances actuelles et à venir dans le prochain Bio Linéaires :

Du 18 au 20 septembre 2022 à Natexpo Lyon, Mélanie Longin vous livrera également son regard éclairé sur le marché belge au Forum des Bio-Tendances. RDV sur le stand de Bio Linéaires !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here