Les marchés du réseau bio à la loupe

Bernard Ollié de l’agence Good (notre photo) interviendra ainsi qu’Adrien Weitzman pour présenter huit familles de produits en réseau bio. Photo Laura Duponchel / Bio Linéaires.

Les marchés du réseau bio sont en baisse persistante depuis fin 2021. Les raisons commencent à être identifiées. Bernard Ollié et Adrien Weitzman de Good – BioAnalytics feront le point sur la situation lors du Forum des Bio-Tendances les 18, 19 et 20 septembre à Natexpo lors desquels huit marchés seront analysés. RDV sur le stand de Bio Linéaires : C121.

1. Le Covid : trois confinements sur 18 mois janvier 2020 – juillet 2021. C’est un épisode qui a été traître pour le réseau bio. Ce fut
une longue séquence favorable pour la bio (les restaurants fermés ; les consommateurs confinés), une longue séquence donc qui va
masquer la préparation des lancements de lignes de produits bio en GMS et en pharmacies, en concurrence frontale et moins chers,
2. Juillet 2021-février 2022 : les tensions inflationnistes liées à une reprise post-Covid ont poussé les prix à la hausse,
3. Depuis février 2022, une inflation nette des prix de l’énergie dilate encore plus l’inflation naissante.

Le résultat, un frein de la consommation en général qui favorise les circuits de distribution les moins chers, les hard-discounters par exemple.

Les produits bio, plus chers en moyenne de 15 à 30 %, ont été les premiers touchés par ce choix des consommateurs.
L’impact est important. À début juin 2022, les 12 familles analysées et suivies dans le réseau bio décrochent par rapport à la même
période en 2021. Des exemples : l’épicerie salée : -17,4 % ; l’épicerie sucrée : -19 % ; l’hygiène et soin : -25,2 % ; l’entretien de la maison : -25 % ; les liquides : -26,6 %.

Mais il y a autre chose qui différencie cette crise des précédentes comme celle qui a été provoquée par la crise des surprimes en 2008 – c’est la concurrence renforcée tous marchés des autres circuits que le réseau bio comme la pharmacie ou les GMS. Au-delà du prix, c’est cette concurrence frontale à prix attractif qui explique les évolutions à la baisse.

Huit marchés analysés pour mieux comprendre

Des analyses BioAnalytics des principaux marchés du réseau bio seront présentées par l’agence Good sur le Forum des Bio-Tendances à Natexpo, sur le stand de Bio Linéaires : C121. Ces analyses seront mises en perspective avec l’évolution de la bio dans les autres principaux réseaux – pour la GMS, les chiffres sont communiqués par IRI et pour les pharmacies par Openhealth.

BioAnalytics, le panel de la distribution bio

Développé depuis six ans, BioAnalytics trace plus de 150 000 gencods. Cet outil de mesure et d’analyse du réseau bio permet de suivre mois par mois les chiffres et les évolutions des prix, des volumes, des formats, des chiffres d’affaires, des lancements, de la taille des assortiments moyens, des poids des promotions, des niveaux de distribution acquises …

Durée des présentations : 30 minutes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here