Naturalia et local : nouvelle campagne

Du 2 mai au 12 juin 2022, Naturalia décline sa nouvelle campagne digitale et de sponsorisation TV* et rappelle que le local, c’est bien, si c’est bio !

Dans la continuité de sa campagne d’affichage lancée début avril en régions, Naturalia rappelle son offre de produits bio et locaux comme garantie d’une alimentation saine, plus gourmande et respectueuse de l’environnement. Selon le communiqué de l’enseigne, 93 % de leurs fournisseurs sont des PME françaises et plus de 400 produits sont fabriqués à moins de 150 km de leurs magasins.

Pour l’enseigne, il est important de réexpliquer les fondamentaux de la bio que sont le « sans pesticides et engrais chimiques », la préservation de la biodiversité et de l’eau, le bénéfice sur la santé et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Dans cette saga, à l’image d’un match de tennis, un couple se renvoie la balle sur des problématiques légitimes qui orientent ses choix alimentaires.

Si aujourd’hui, les Français privilégient le local sur la bio, cela est parfois dû à l’image rassurante qui est véhiculée en termes de soutien aux petits producteurs, de fraicheur, de proximité ou de transport. Or, même si le local présente de vraies qualités, il n’est réellement bénéfique que s’il est également élaboré de façon plus durable.

Avec ces trois comédies, Naturalia remet l’église au centre du village et entend bien rappeler que s’il faut développer les filières locales, cela n’aura de sens que si elles respectent les règles de l’agriculture biologique.

En résumé ?
Oui au local, mais sans engrais chimiques qui augmentent les gaz à effet de serre.

Oui au local, mais sans engrais chimiques qui polluent l’environnement.

Oui au local, mais sans pesticides chimiques qui détruisent la biodiversité et qui sont à risque pour la santé.

 

(*) Campagne diffusée en spot TV sur Arte et sur le web : en catch-up TV sur France TV, pendant Rolland Garros notamment, Arte ou encore sur TF1. Cette saga de trois films a été conçue par l’agence Atmann + Pacreau. La réalisation a été confiée à Thomas Leisten Schneider (De Gaulle) qui y a apporté humour et décalage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here