Normands et Bretons : les plus accros au vrac

Extrait du nouveau cahier vrac et épiceries alternatives de proximité (EAP) de Bio Linéaires*

Une étude de NielsenIQ pour Réseau Vrac révèle les territoires de France où l’achat en vrac est majoritaire. La Normandie et la Bretagne se dégagent particulièrement avec 46 % des consommateurs du territoire qui achètent vrac. La Bretagne fait également partie des régions où l’on trouve la plus grande densité de commerces vrac. Réseau Vrac, partenaire de Bio Linéaires, fait le point.

Le Grand Ouest est un territoire historique de la bio pouvant expliquer cet engouement pour le mode de consommation responsable qu’est le vrac. La région Sud est également parmi les premières régions consommatrices tandis que la Champagne et l’Alsace présentent au contraire un déficit (27 % de consommation vrac contre 37 % en moyenne au national).

Si au global les denrées les plus consommées en vrac en France restent les fruits oléagineux, les fruits secs et légumineuses, des spécificités régionales peuvent être observées. On note, par exemple, des achats de chocolat ou de sucre en vrac plus importants en région Bretagne et Normandie, de biscuits et gâteaux dans les Alpes et le Jura, d’olives dans le Sud-Est (région productrice) ou encore de café dans le Nord.

* Retrouvez notre cahier spécial vrac et épiceries alternatives de proximité (EAP) dans Bio Linéaires N°99 – Janvier / Février 2022 disponible à l’achat au numéro ou en version consultable pour nos abonnés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here