NUMERO : N°96-juillet-août 2021

TERRASANA : L’alimentation positive

Partagez cet article

L’élaboration et la fabrication des purées d’oléagineux : un des nombreux savoir-faire de TerraSana.

Le meilleur comme objectif

Chez TerraSana, entreprise familiale néerlandaise créée en 1989 par Kees Barnhard, qui en est toujours l’unique actionnaire, l’alimentation bio est une vraie passion. Son plus grand plaisir, c’est de pouvoir proposer aux consommateurs des produits authentiques et « purs », avec en plus la ferme conviction que l’alimentation végétale représente l’avenir. C’est pour cela que la quasi-totalité des 400 références offertes sont vegan.

Permettre à tous et à toutes de se faire chaque jour du bien et en même temps faire du bien au monde qui nous entoure : c’est le but de « l’alimentation positive » de TerraSana.

L’entreprise ambitionne d’être la meilleure dans ce qu’elle fait, à savoir être un acteur majeur de l’alimentation bio en Europe. Les produits sont toujours 100 % bio, issus du végétal, sans OGM ni additifs de synthèse. Une large partie de l’assortiment est produite en interne, dans une usine éco-durable. Pour le reste de la gamme, TerraSana a tissé de véritables liens d’amitié avec de nombreux partenaires, choisis pour leur savoir-faire local, leur authenticité et leur éthique. TerraSana aime être en mesure de pouvoir raconter la véritable histoire de ses agriculteurs, fournisseurs et produits. Des histoires vraies et cohérentes.

Rigueur extrême à tous les niveaux

Chez TerraSana, la qualité commence en effet par la sélection, rigoureuse, des fournisseurs. TerraSana connaît la plupart d’entre eux depuis de nombreuses années et a construit avec eux des relations sur le long terme, gage de fiabilité. Ce qui n’empêche pas de les auditer chaque année et surtout de discuter avec eux pour voir comment ils peuvent encore améliorer leurs services ou la qualité de leurs produits.

Le Beurre de cacahuètes Crunchy TerraSana se prête à bien des usages gourmands.

Exemple de produit TerraSana pour illustrer l’aspect qualité : les purées de fruits secs et de graines. Leurs matières premières sont d’abord contrôlées visuellement à l’arrivée (odeur, goût, couleur et degré de torréfaction) puis une nouvelle fois juste avant la production. Pendant celle-ci, leur onctuosité, couleur et goût sont également vérifiées. Selon un schéma strictement appliqué, les paramètres microbiologiques (quantité totale de germes, moisissures, levures, coliformes, salmonelles…) sont aussi contrôlés. Une vérification de l’environnement de production est de plus réalisée deux fois par mois, avec prélèvement par écouvillons pour vérifier la propreté de la ligne.

Pour les gourmands et les gourmets lucides

TerraSana, c’est la marque des gourmands et des gourmets lucides qui font attention à la liste des ingrédients d’un produit. Car même en bio il existe des différences de qualité et il faut faire en sorte que l’alimentation positive devienne la règle, pour pouvoir apprécier sans crainte ce que nous mangeons.

Les cookies vegan et sans gluten, pour se faire plaisir pleinement et sainement.

D’où des exigences également strictes sur le plan des compositions, avec des recettes toujours pures, bio, vegan et durables, de préférence sans gluten, mais aussi originales, avec le moins possible de transformation des ingrédients. Actuellement 98 % de l’offre est vegan, l’objectif étant d’atteindre 100 % en 2022. Ces produits ne contiennent ni huile de palme, ni sucres raffinés, ni bien sûr aucun arôme chimique ou autre additif.

Des exemples précis également ? Les cookies vegan, à base de farines complètes, sont sans gluten, avec de l’huile de coco au lieu d’huile de palme et du sucre de coco à la place du sucre raffiné. Les cakes vegan, contenant des graines germées, sont sans levure ni farine de soja, également sans sucre raffiné, sucrés à la place au jus de pomme. Quant au beurre de cacahuètes, il est sans huile de palme ni sucre : en 2020, en Allemagne, il a été élu « meilleur beurre de cacahuètes » parmi 9 marques.

Originalité et authenticité

On peut le répéter : pour TerraSana, les produits se doivent d’être bons… Délicieux même. Une des façons d’y arriver est l’originalité des recettes, comme avec la purée de graines de tournesol, la purée de graines de courge, le wrap à la farine de chanvre ou encore les Chocotreats, des fruits secs enrobés de chocolat au curcuma, fantastiquement délicieux.

Mais surtout, TerraSana est un spécialiste reconnu des produits issus de la culture et de la cuisine japonaises. En 1989, Kees Barnhard, le fondateur de l’entreprise, a été le premier à importer des aliments bio japonais. Aujourd’hui, le portefeuille de produits se compose de près de 100 références différentes, soigneusement préparées et avec une qualité 100 % bio. Ces références proviennent de petits producteurs sélectionnés avec soin, qui travaillent selon des méthodes anciennes et avec des recettes tout aussi traditionnelles.

Cuves de miso de soja couvertes de pierres soigneusement posées à la main, selon la technique ancestrale japonaise.

TerraSana se soucie en effet au plus haut point de la façon dont la fabrication est faite, car cela détermine la qualité et le goût. On ne trouve ainsi sous la marque que de la sauce soja ou du miso « authentiques ». C’est-à-dire qu’ils sont élaborés avec des matériaux anciens (des fûts en bois vieux de 100 ans !) et fabriqués selon des recettes qui n’ont pas changé depuis 5 ou 6 générations. Cela signifie aussi de longues fermentations, durant parfois des années, la plupart de ces produits japonais étant d’ailleurs fabriqués à la main. Le temps ne compte pas pour obtenir le meilleur. Ces produits sont même considérés sur place au Japon comme étant de très haute qualité. Pour ne citer que lui, le producteur japonais de shiitake est âgé de plus de 80 ans et a remporté de nombreuses distinctions au cours de sa carrière.

Stop aux déchets !

L’originale purée de graines de courge,
conditionnée en pots de verre, comme une grande partie de la gamme.

La plus grande partie des références de TerraSana est présentée dans des bocaux en verre, dont les étiquettes sont aisées à retirer pour faciliter leur réutilisation. En parallèle, depuis septembre 2020, plus d’une centaine de produits est conditionnée avec des emballages compostables industriellement. Mais le plastique reste malheureusement, pour certains aliments, le seul moyen de les conditionner en toute sécurité et d’éviter le gaspillage alimentaire. TerraSana travaille néanmoins sur le sujet, ayant déjà, à fin 2020, réduit de 25 % la quantité de plastique utilisée auparavant. L’entreprise fait tout pour diminuer le plus possible ses déchets, ayant économisé par exemple, toujours en 2020, plus de 2 tonnes de carton. Les produits qui ne peuvent pas être mis en vente pour diverses raisons, mais sont encore consommables, sont offerts à la Voedselbank (Banque alimentaire néerlandaise). Sur le plan de l’énergie, l’usine tire parti de 40 panneaux solaires, des voitures électriques sont mises à la disposition des employés, etc.

Et parce que l’engagement de TerraSana ne s’arrête pas aux portes de l’usine et de sa production, l’entreprise est un « business angel » de la Plastic Soup Foundation, une organisation environnementale internationale dont le but est d’arrêter la pollution plastique à sa source.

Une autre forme de management

En matière d’inspiration, la biodynamie joue un rôle important chez TerraSana. Dès 1928, Rudolf Steiner, l’initiateur de l’agriculture biodynamique, incluait déjà dans ses principes le développement personnel de l’homme et de la ferme, expliquant qu’un climat socialement et économiquement sain est important pour une ferme biodynamique. Il ne faut donc pas s’étonner que TerraSana a été le premier à soutenir le principe de prix justes et de programmes de commerce équitable. Là aussi, les exemples sont nombreux, et on se contentera de citer ici le lait de coco de la marque, produit au Sri Lanka avec passion par une famille bouddhiste et un Néerlandais. Cette famille reçoit non seulement un prix juste pour son travail, mais elle est aussi engagée dans une gestion indépendante sur le long terme. Tout est fait avec soin et respect de la nature et du produit.

Au niveau interne, TerraSana pratique un management démocratique et décentralisé, typique des pays du Nord et bien différent de celui connu en général en France. Il existe certes une hiérarchie dans l’organisation de l’entreprise, mais qui est beaucoup plus légère et ne représente aucun obstacle dans la communication professionnelle. Il est ainsi très commun de tutoyer son supérieur, l’inverse serait même une exception. Tout le monde s’appelle par son prénom et les titres de fonction ne sont jamais utilisés. Les décisions se prennent de manière transversale et le maître-mot est le compromis. La majorité des employés travaille volontairement à temps partiel, politique favorisée par TerraSana pour garantir un équilibre entre vies personnelle et professionnelle. Et la pratique du télétravail existe depuis toujours chez TerraSana, qui n’a pas attendu la pandémie de Covid-19 pour cela !

Partagez cet article