NUMERO : N°101-mai-juin 2022

NOMADE PALIZE : les trésors bio et équitables du terroir iranien

La récolte manuelle des roses de Damas, au pied des monts Zagros, dans le sud de l’Iran.

Basée dans le Gers, la société Nomade Palize, née en 2004 à l’initiative du franco-iranien Siamak Mozafari, a développé en Iran des filières bio et équitables de produits emblématiques de ce pays, réputés pour leur qualité, comme la rose, le safran ou le henné. Elle est la vitrine française de Nomade Palize Iran, entreprise d’une cinquantaine de personnes faisant travailler au total près de 300 familles dans différentes régions. En croissance constante depuis près de 20 ans, elle a mis en place une structure aujourd’hui éprouvée qui permet de sécuriser les achats des sociétés françaises à la recherche de produits bio et équitables de qualité, en provenance d’Iran. Une belle aventure entrepreneuriale que nous raconte Siamak Mozafari.

Nomade Palize, producteur ou transformateur ?

Producteur, transformateur… et importateur. Pour chacun de nos produits, nous avons bâti nos propres filières, à chaque fois dans les régions où ces cultures sont endémiques et les productions traditionnelles. Pour la rose de Damas par exemple, nous avons mis en place au fil des années une filière certifiée bio et équitable, avec en 2016 la construction de notre propre distillerie dans la région de Shiraz. Récemment, nous avons ajouté trois nouveaux alambics qui nous permettent de répondre à une demande croissante pour notre hydrolat et notre huile essentielle de rose.

La fleur de crocus, dont on extrait le précieux safran, est cueillie délicatement à la main, dès l’aube.

Pour la filière bio de henné développée en 2009, la production se situe au Baloutchistan, une région reculée du sud-est de l’Iran, à la frontière avec le Pakistan. Ce fut le premier henné bio d’Iran. Transformé avec un broyage traditionnel avant d’être conditionné dans nos propres ateliers, il est le seul produit que nous vendons à notre marque. Quant au safran, la filière a été montée au départ avec quelques petits producteurs de Crocus sativus (dont les stigmates donnent le safran) dans la région du Khorasan, au nord-est. Nous sommes désormais associés à deux producteurs locaux sur deux projets de plantations de safran afin de maitriser la totalité de la production. Pour toutes ces filières, notre engagement contractuel auprès des producteurs est de leur acheter leur production à hauteur de nos besoins, sachant que nous les aidons à écouler leurs éventuels excédents sur le marché local.

L’histoire de Nomade Palize

Je suis arrivé en France en 1979 après la révolution iranienne, raconte Siamak Mozafari. J’y ai refait ma vie et y ai fondé une famille. Au bout de 10 ans, la nostalgie de mon pays d’origine aidant, j’ai voulu mettre en place quelque chose permettant de faire un pont entre l’Iran et la France. En m’appuyant sur mes connaissances et sur ma famille restée là-bas, mon but a été de développer la culture et la distribution de produits iraniens emblématiques, en qualité bio, pour les faire connaître en France. C’est ainsi que j’ai fondé Nomade Palize Iran avec mon frère, Nomade Palize France suivant en 2004 pour importer nos produits dans l’Hexagone.

Siamak Mozafari (à g.) dans les champs de safran, à Ghaen, en Iran.

Les premiers que nous avons fait certifier, en 2003, furent les dattes Mazafati. Ce fut d’ailleurs les premiers produits certifiés bio d’Iran. Suivirent en 2005 les figues Zagros, ainsi nommées d’après la chaîne de montagnes où elles poussent, puis l’hydrolat et l’huile essentielle de rose en 2008. L’hydrolat est vraiment un produit traditionnel en Iran, où il est énormément consommé. Puis nous avons élargi notre gamme avec le henné en 2009, autre produit d’usage traditionnel, suivi par le safran. Cela est peu connu, mais l’Iran en est le producteur n°1, avec plus de 80 % de la production mondiale. Ces dernières années, nous avons également monté deux filières bio pour l’épine vinette et le raisin sec vert.

L’activité de l’entreprise se développant fortement, nous avons cédé en 2017 à la société Agro Sourcing la distribution et la commercialisation des fruits secs c’est-à-dire des dattes, figues, épines vinettes et raisins secs verts. Mais Nomade Palize Iran s’occupe toujours de la production et du conditionnement sur place.

En quoi vos produits se distinguent-ils de ce qu’on trouve par ailleurs sur le marché ?

Sur le plan qualitatif, un des points forts de nos produits, c’est le terroir dont ils sont issus. Un terroir qui donne par exemple à la rose d’Iran ce parfum unique qui a fait sa réputation. Combinez cela avec un savoir-faire de culture et de transformation millénaire, basé depuis toujours sur le bon sens et l’harmonie avec la nature, marié aux techniques et aux exigences actuelles – notre nouvelle distillerie, le respect des normes ISO et des BPF – et vous obtenez des produits que l’on peut qualifier d’exceptionnels.

Sur le plan humain, il y a le fait que nos produits sont non seulement bio mais aussi pour la plupart équitables, certifiés FFL (Fair for Life). S’il est par exemple facile de trouver du safran bio, en trouver à la fois bio et équitable comme le nôtre l’est beaucoup moins. Notre activité fait vivre en Iran près de 300 familles, dont les communautés bénéficient du fonds social lié à la certification FFL, qui a permis la création de routes, de systèmes d’irrigation ou encore, dernières réalisations, la rénovation d’une école et la création d’un centre dentaire. Tout cela malgré les obstacles liés au contexte politique et aux lourdeurs administratives que nous faisons tout pour surmonter, car pour nous l’urgence c’est le quotidien des populations de ces régions souvent reculées.

Pour l’hydrolat de rose, Nomade Palize a investi dans une distillerie performante respectant la norme FSC 22000.

Sur le plan commercial, notre grande force c’est la maîtrise totale de la chaîne, de A à Z, depuis la culture dans les champs, dans des terroirs d’exception, jusqu’au transport – car nous avons même nos propres camions qui acheminent les produits en Turquie, où ils prennent alors le bateau pour la France – en passant par la transformation et le conditionnement. Rien n’est laissé au hasard, ce qui apporte à nos clients une vraie régularité, minimisant le risque de ruptures de stock, ainsi qu’une sécurité accrue, car la traçabilité est vraiment totale et transparente. Un point qui est à souligner à l’heure où la traçabilité est justement devenue un enjeu majeur pour les entreprises en France et ailleurs, tout comme la sécurisation de leurs achats. Nous ne vendons pas seulement des produits, mais aussi une confiance.

Qui sont vos clients ?

Nous nous concentrons aujourd’hui sur les matières premières à usage cosmétique ou alimentaire. L’hydrolat de rose est le cœur de notre activité, avec une capacité de 400 à 500 tonnes par an. Il peut être utilisé tel quel, mais aussi comme ingrédient dans certaines formulations cosmétiques ainsi qu’en alimentaire, entre autres pour des boissons ou des arômes. Des marques de cosmétique bio françaises réputées sont nos clients depuis le début. Mais il y a également, depuis 2 ou 3 ans, une demande de plus en plus forte pour les pétales et les boutons de rose bio et équitables. Nous en vendons par exemple à plusieurs clients, en France et en Europe, qui les utilisent dans leurs infusions.

Le henné Nomade Palize, très apprécié des consommateurs, est un des plus compétitifs en magasin bio.

Il y aussi le safran, bio et équitable, qui est principalement distribué auprès de notre partenaire historique, la société Arcadie, mais aussi auprès d’industriels de la cosmétique. Concernant le henné, seul produit que nous vendons à notre marque comme déjà dit, nous avons augmenté ces dernières années notre capacité de production.

En fait, pour tous nos produits, nous avons construit en 20 ans une infrastructure disposant de moyens modernes, ce qui nous donne un potentiel de plus en plus grand, tant sur le plan des quantités produites que du conditionnement, y compris pour de la fabrication à façon. Ce potentiel, nous souhaitons aujourd’hui le faire connaître et le mettre à la disposition des entreprises qui sont à la recherche d’un sourcing sécurisé pour ces produits emblématiques de l’Iran, en bio, en équitable… et au juste prix. Avec elles, nous pourrons ainsi continuer à faire vivre longtemps ces filières et à soutenir en amont les producteurs pour une agriculture durable et responsable.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here