Huile et cerneaux… pour la protection des vaisseaux

P roscrire les noix et l’huile de noix à un client qui a trop de cholestérol dans le sang, c’est lui enlever ses chances de guérir ! En effet, la mode du 0% de matières grasses est plus que dépassée et il est temps de renouer avec cet oléagineux et ses dérivés si précieux pour la santé des artères, du coeur et du cerveau.

Huile de noix : diététique et gustative à la fois…

Deux types d’huile de noix sont disponibles : l’huile de noix gastronomique et la vierge de première pression à froid. Les huiles dites gastronomiques sont chauffées pour mettre en avant leurs arômes et leurs saveurs. Elles auront un parfum caractéristique. Leur fabrication comporte trois grandes étapes : le broyage, la cuisson (le fourneau) et la pression. En revanche, les huiles vierges ne sont pas chauffées car on recherche en elles tous les éléments nutritionnels comme les vitamines E et les oméga 3. En bio, une attention particulière est portée à la sélection des matières premières. En effet, différents critères techniques, technologiques et gustatifs sont exigés pour faire une huile de noix de qualité.