NUMERO : Mai-Juin 2012

Zoom sur la cannelle

Pourquoi et comment la conseiller ?

● Pour limiter la consommation de sucre
Comme la plupart des épices, l’utilisation de la cannelle va permettre de relever les arômes et les saveurs des plats. L’écorce, d’une couleur ocre ou brune selon la provenance, possède une odeur fortement parfumée et un goût chaud et doux. Elle peut s’utiliser le plus régulièrement possible dans les desserts car sa saveur sucrée âcre et brûlante se marie parfaitement avec les compotes et les salades de fruits en association avec la muscade et la cardamome, les biscuits et les gâteaux maison (pains d’épices et speculoos) ainsi que dans les boissons chaudes comme le thé chai, les tisanes ou encore le célèbre vin chaud ! Vous pouvez aussi la conseiller dans les produits laitiers natures, à raison d’une pincée par yaourt de vache, de brebis, de soja ou par pot de fromage blanc nature. Son utilisation permet donc d’utiliser peu ou pas de sucre et ainsi de limiter l’impact de ce dernier sur le poids et la santé en général.
● Pour limiter la consommation de sel
La cannelle va également trouver sa place dans les mets salés. Elle s’allie parfaitement avec les tajines, s’accorde avec diverses céréales (riz, boulgour, kasha, orge, quinoa), sublime la patate douce, les courges d’hiver (potirons, potimarrons) associée à la muscade et au poivre, et enfin s’invite facilement parmi les plats de lentilles indiens, les dhals.
● Pour son impact sur la glycémie
D’après plusieurs études réalisées sur des diabétiques, certaines substances contenues dans la cannelle permettraient un meilleur équilibre glucidique. Elle pourrait, à des doses assez importantes (1 à 6 grammes par jour), diminuer significativement la glycémie. Et même si ces dosages ne peuvent être atteints tous les jours, il est toujours bon de la marier avec différents plats, plusieurs fois par semaine. De plus, son importante teneur en fibres (plus de la moitié de son poids) joue inévitablement un rôle dans le contrôle de la glycémie.
● Pour sa très grande richesse en antioxydants
Après la fève de cacao, la cannelle est l’aliment qui possède une teneur exceptionnelle en polyphénols : 15 grammes environ pour 100g dont 8 grammes de proanthocyanidines pour 100g. Elle possède donc un très fort pouvoir antioxydant global puisque son indice TAC (Capacité Antioxydante Globale) et son indice ORAC sont parmi les plus élevés et garantissent donc la neutralisation rapide des excès de radicaux libres de l’organisme.
● Pour sa probable efficacité sur les allergies
La cannelle est également riche en un composé volatil : le Cinnamaldéhyde (ou aldéhyde cinnamique). Cette substance aurait la capacité de diminuer l’activité de la 5-lipoxygénase, une enzyme associée à l’apparition de réactions inflammatoires ou allergiques comme l’asthme, la rhinite allergique ou encore le psoriasis. Cette substance pourrait aussi avoir des propriétés antimicrobiennes, en particulier contre la prolifération des bactéries intestinales telles que Clostridium perfringens ou E.coli.
● Pour ses actions positives sur la sphère gastro-intestinale
La cannelle est traditionnellement utilisée comme drogue médicinale pour accélérer la digestion. En effet, elle s’est révélée efficace pour soigner la gastrite, avec ou sans reflux gastro-oesophagiens, car elle diminue l’hyperchlorhydrie gastrique. Des extraits aqueux sont aussi utilisés parfois pour traiter l’ulcère gastroduodénal. Elle favorise la digestion en stimulant les glandes salivaires, la muqueuse et les glandes gastriques. Elle limite donc les différents troubles bénins de la digestion : états nauséeux, éructations, flatulences et ballonnements.

Elle est également dotée de propriétés antispasmodiques non seulement au niveau de l’estomac mais aussi au niveau des intestins et elle peut s’utiliser en décoction contre la diarrhée chronique à raison de 2 à 4 grammes d’écorce de cannelier de Ceylan pour une tasse d’eau bouillante, en laissant infuser une dizaine de minutes. De plus, on lui reconnait aussi des propriétés stimulantes sur les systèmes respiratoire et circulatoire.

Sous quelle forme la conseiller ?

La cannelle peut se présenter sous forme de bâtonnet d’écorce ou directement en poudre. Toutefois, comme elle perd facilement sa belle saveur, vous devez toujours privilégier les petites quantités dans des contenants hermétiques.

Comment la conserver ?

Comme toutes les épices, elle est à conserver au sec, à l’abri de l’air et de la lumière dans un récipient inerte (verre ou métal).

Contre indication :
Dans la littérature, la cannelle est souvent déconseillée à fortes doses (extraits standardisés ou encore huile essentielle) chez la femme enceinte, mais elle peut parfaitement être utilisée quotidiennement sans risque en tant qu’épice alimentaire.