8 % de nouveaux acheteurs de produits bio durant le confinement

Selon une étude conduite par Spirit Insight pour l’Agence BIO, près de 7 Français sur 10 ont acheté des produits biologiques pendant le confinement : 8 % sont de nouveaux acheteurs et 61 % en consommaient déjà avant. La progression enregistrée est plus marquée au sein des catégories socio-professionnelles les plus modestes (11 %). 

Les acheteurs habituels fidèles

Cette étude indique également que les acheteurs habituels de produits bio ont à 44 % maintenu le même niveau d’achat. Ce score est significativement plus élevé auprès des 25-34 ans (54 %) et des catégories socio-professionnelles supérieures (49 %), deux profils qui plébiscitent déjà tout particulièrement les produits bio en temps normal. Les jeunes de 18-24 ans sont même plus nombreux à estimer en avoir acheté davantage sur la période (11 % vs 6 % de l’ensemble des acheteurs).

A lire aussi -> Bio en GMS : 19,3 % de croissance en avril

Les producteurs locaux plebiscités

Si les hypermarchés restent le circuit privilégié d’achat de produits bio (57 % des acheteurs), le confinement a profité à la vente directe des producteurs bio locaux (vente à la ferme, auprès de plateformes locales et/ou des AMAP) privilégié par 22 % des acheteurs, encore davantage en zone rurale (37 % ).

Les magasins bio ciblés par 26 % des acheteurs

Les magasins de proximité ont été logiquement privilégiés par 24 % des acheteurs de produits bio, à quasi-égalité avec les magasins spécialisés bio (26 %). La vente de produits bio via le drive des supermarchés a enregistré une progression durant cette période (17 % des acheteurs) quand la commande sur internet (hors drive de grande distribution) a convaincu 7 % des personnes interrogées.
A lire aussi -> « Les ventes ont explosé » pour Biogaronne

Une prise de conscience chez de nouveaux acheteurs

Autre enseignement de cette étude, le confinement a permis d’opérer une réelle prise de conscience chez les 50-64 ans, habituellement attachés à leurs habitudes de consommation. En effet, 54 % d’entre eux affirment qu’ils ont acheté des produits biologiques pour soutenir les producteurs français de bio. Une volonté particulièrement présente également chez les personnes vivant en zone rurale (55 %).

9 acheteurs sur 10 souhaitent continuer à acheter des produits bio

Selon cette étude, enfin, plus de 9 acheteurs sur 10 envisagent de continuer à favoriser les produits bio après le confinement. Raisons invoquées : les produits bio sont meilleurs pour la santé pour 59 % des sondés (jusqu’à 64 % pour les femmes et 67 % pour les CSP+), ils sont de meilleure qualité (57 %), ils respectent mieux l’environnement (56 %), notamment pour les femmes (62 %). Une nouvelle fois, le soutien à l’économie locale est évoqué par la moitié des répondants, et même par 57 % des 50-64 ans et par 60 % des 65 ans et plus.
A lire aussi -> Le Covid-19 permet au e-commerce de franchir un nouveau palier
Pour Philippe HENRY, président de l’Agence BIO :
« l’étude confirme l’enracinement pérenne du “réflexe bio” dans la consommation alimentaire des Français. Elle souligne également combien le bio, qui s’est toujours appuyé sur le lien entre producteurs et consommateurs, est aujourd’hui étroitement lié à la tendance local, créatrice de lien et de sens pour les consommateurs. Fort de l’engagement des producteurs, des acteurs du secteur et avec le soutien des pouvoirs publics, faisons de cet engouement une révolution durable des habitudes ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here