NUMERO : N°70 -Mars Avril 2017

Actualité professionnelle Mars Avril 2017

Un fonds de dotation pour la société Ecodis

Dans un monde économique et financier en pleine effervescence et à la recherche de toujours plus, plus grand, plus puissant, la société bretonne Ecodis fait le choix de laisser la place à l’initiative à taille humaine et fait le pari d’une nécessaire transition pour les générations futures. Ainsi, depuis 2017, Ecodis a transmis son capital à un fonds de dotation nommé Ecodysée. Personne morale à but non lucratif, ce fonds de dotation permet ainsi de s’affranchir d’actionnaires, de la question de la valorisation de leurs parts, du versement de dividendes, de l’enrichissement personnel sans lien avec l’activité économique ou encore de la cession des parts à un tiers. Ecodyssée est animé par des valeurs d’innovation, de  coopération, de solidarité, de pragmatisme et d’éthique. Il a pour objet le soutien à des projets sociaux et écologiques, en France et à l’étranger. Il souhaite, à la hauteur de ses moyens, contribuer au respect de la biosphère et de la personne humaine en finançant et en aidant à émerger des projets en faveur de la transition écologique, économique, énergétique, sociale et financière. Ecodyssée est le premier fonds de dotation en France qui détient le capital d’une activité économique. Il est à but non lucratif, accepte les dons ou legs et ne peut être acheté. Dans le cas d’Ecodis, il est piloté par un conseil d’administration très restreint et composé de dirigeants d’Ecodis et de personnes extérieures cooptées. Le fonds de dotation sera alimenté chaque année par une partie des résultats d’Ecodis.

Un montage juridique innovant qui parie sur l’humain.

Par ce montage juridique innovant, Ecodis permet d’assurer la pérennité de son modèle économique et social alternatif. L’entreprise peut être transmise aux générations futures sans poser la question de la capacité financière des repreneurs. Le challenge est désormais humain, il s’agira, à chaque génération, de trouver des personnes souhaitant poursuivre ce modèle altruiste, collaboratif tout en étant réaliste d’un point de vue économique. La société Ecodis n’a donc plus d’actionnaires physiques et est donc protégée d’un éventuel rachat.

Mise à jour automatique des pages Web « Où trouver nos produits ? ».

Vous avez déjà sur votre site web, à disposition de vos consommateurs, votre carte de France avec les magasins bio dans lesquels se trouvent vos marques. Cependant, nous constatons que nombreux sont les sites web des marques qui indiquent des adresses erronées, ou de mauvaises géolocalisations, voir des magasins bio ayant disparu depuis plusieurs années. Et cela par manque de temps pour les mises à jour.

Aujourd’hui, il existe une solution pratique et efficace que www.biofichiers.com a développé : l’option webservice Geoloc.

Cette option vous permet de bénéficier des mises à jour hebdomadaires de notre base de données des magasins bio. Grâce à l’intégration d’un code informatique (Iframe) à inclure simplement par un copier/coller par votre webmaster. Les utilisateurs de www.biofichiers.com pourront ainsi via leur alerte du vendredi facilement mettre à jour les nouveaux points de vente et les fermetures seront supprimées automatiquement de votre page « Où trouver nos produits ?  ». Ces pages des sites des marques ont une audience cumulée de plusieurs millions de vues, un outil afin de promouvoir la fréquentation de leurs partenaires magasins. Cher magasin, vous recevez votre magazine Bio Linéaires par voie postale, vérifiez bien que votre adresse soit correcte car comme vous le constatez, vous avez tout à y gagner.

Pour en savoir plus :

Jean Hervé nous a quitté

Toute la filière bio a appris avec grande tristesse la disparition de Jean Hervé le 16 février dernier à l’âge de 67 ans.  C’est en 1976 que Jean Hervé a commencé à fabriquer ses purées d’amandes et du tahin selon des modes de fabrication traditionnels : séchage des fruits secs au feu de bois, broyage à la meule de pierre à basse température. Père de six enfants, il a toujours prôné les principes végétariens. Pionnier de la bio et visionnaire, il s’est toujours battu pour une société meilleure en plaçant l’homme et la vie au premier rang de ses valeurs. Pour preuves, de 2003 à 2008, sa société a été partenaire de l’association SCHOOL en lui reversant 1 % de son chiffre d’affaires pour la construction d’écoles à Madagascar. Puis, quelques mois avant le dramatique séisme en Haïti, il a réorienté en 2008 son action vers ce pays, un des plus pauvres du monde, pour la construction d’écoles et de structures de développement en partenariat avec l’association Aide aux Enfants Haïti. Enfin, C’est en 2010, qu’il avait passé le relais à sa fille Maia.

La bio dans les étoiles :

Potagers partout & bio pour tous

Depuis quelques années les jardins vivriers investissent le moindre espace laissé par le bétonnage et la société de consommation : cours d’écoles, toits d’immeubles, balcons, potagers de restaurants, terrains vagues, parkings d’entreprise… Cette « révolution potagère » répond à des attentes multiples : manger une nourriture saine à un coût accessible, se reconnecter à la terre, à soi-même et souvent à ses voisins, résister à un modèle de société, régénérer la nature… Quelles sont les plus belles initiatives ? Comment prendre part à ce grand mouvement ? Pourquoi touche-t-il autant la gastronomie que notre alimentation quotidienne ? Est-il possible à chacun d’apprendre les techniques de base du jardinage bio ou de la permaculture ? Pourquoi ce lien de la graine à l’assiette nous réconcilie-t-il avec la nature et la citoyenneté ? Toutes ces questions seront abordées les 6 et 7 avril prochain à Annonay pour cette 9ème édition de la Bio dans les étoiles via des conférences, des débats ainsi que des projections de films.  Parmi les invités experts cette année citons : Rob Hopkins , Olivier Roellinger, Anne-Sophie Novel, Perrine Hervé Gruyer, Marie Arnould, Philippe Desbrosses, Jacques Caplat, Jean-Guy Henckel.

Renseignements et inscriptions : www.labiodanslesetoiles.com

Un événement qui prend de l’ampleur

Ancrée sur le bassin ardéchois, La Bio dans les étoiles a été créée en 2008 par la Fondation d’entreprise du groupe Ekibio. Ouvert à tous, cet événement attire un public venu de toute la France. Lors de sa dernière édition, elle a rassemblé plus de 3 000 personnes autour du thème « Le bonheur est dans l’assiette ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here