DOSSIER PRODUITS FESTIFS : un rayon fruits et légumes festif et bien géré !

Brumisez régulièrement les produits sensibles / à feuilles ou bottes, afin d’éviter leur dessiccation (jusqu’à 10 % de perte de poids par jour pour les salades)

 

La gestion du rayon fruits et légumes durant la période de fin d’année obéit à certaines règles. La consommation en cette période est fortement modifiée, certains fruits et légumes, notamment les exotiques, étant dans leur période de plus forte demande. Faisons le point pour gérer au mieux cette période importante en termes d’images et de chiffre d’affaires.

Le merchandising du rayon

Cette période de fin d’année est propice à l’achat d’impulsion, mais la qualité visuelle du rayon doit être optimale. Créez des îlots ou espaces bien identifiés et théâtralisez l’offre, en vous servant par exemple de corbeilles ou de paniers. Vous pouvez parallèlement proposer des corbeilles à la vente, un service qui sera apprécié, avec possibilité de marges accrues. Organisez un ou plusieurs espaces « dégustation », afin de susciter l’acte d’achat. Renforcez le conseil client (essentiel pour les MSB) et l’ILV (Infos produits / fiches recettes), qui sont très importants, notamment pour les produits les moins communs.

Travaillez la lisibilité de l’offre.

La famille des fruits exotiques, essentielle à cette période, par son impact visuel, son originalité, ses couleurs. Cette famille doit faire l’objet d’une théâtralisation, en partie centrale du rayon, tête de gondole ou îlot. L’assortiment varie en fonction de la taille du rayon, mais à côté des traditionnels ananas, bananes, mangues et kiwis, diversifiez la gamme, et favorisez l’import par bateau et non l’avion. En rayon, ne pas entasser ces produits fragiles et les proposer régulièrement à la dégustation.
Dans la famille agrumes, faites ressortir par « massification » la clémentine corse, très demandée, et renforcez la gamme plaisir, synonyme d’achats d’impulsions (kumquats, bergamotes, limes…). Travaillez la gamme orange par sous-familles bien distinctes : « consommation de bouche » : Naveline, navels, « oranges à jus » type salustiana et « oranges sanguines », type moro ou sanguinello.
Pour les légumes, valorisez le local et diversifiez votre offre avec les nombreux légumes anciens et courges : panais, topinambours, crosnes, rutabagas, raiforts, carottes jaunes, vitelottes, potimarrons, et les nombreuses courges qui donnent tant de couleurs et d’originalité au rayon. Augmentez le nombre de références de l’univers salades, notamment les jeunes pousses, cresson, roquette… et faites attention à être suffisamment stockés en endives, champignons et légumes exotiques (patate douce, gingembre, chou chinois, igname…).

La gestion des stocks

Le froid est l’ennemi des fruits exotiques (tout comme les forts taux d’éthylène qui accélèrent leur maturation), ils doivent ainsi être stockés idéalement entre 11 et 16 °. Vous devrez être le plus possible en flux tendu sur cette gamme, la conservation de ces produits étant en moyenne de 3 à 5 jours en rayon. Concernant les agrumes, la température idéale de stockage est de 8 à 12°, avec une hygrométrie de 80 % (oranges, clémentines, citrons). Le tri est à effectuer une fois par jour en rayon (contamination rapide en cas de fruits abîmés), les colis entamés pouvant rester en rayon le soir. Pour ces agrumes, la rotation doit être rapide, n’ayez pas plus de 3/4 jours de stocks et favorisez les calibres les plus vendeurs (cal ¾). Pour les clémentines feuilles, n’oubliez pas de vérifier différents points qualitatifs : la peau doit être bien ferme, non terne, les feuilles bien vertes et non sèches. Sur tous ces produits, construisez votre offre avec vos fournisseurs et anticipez plusieurs semaines avant les fêtes. Dès début décembre, renforcez la présence des produits exotiques, habituant ainsi progressivement les consommateurs à ces produits

Approbio / / www.approbio.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here