NUMERO : Mai-Juin 2012

Grande-Bretagne : le marché bio peine encore…

Produits laitiers : toujours leader des ventes

Les ventes d’aliments pour bébés ont augmenté de 6,6 %. 2011 a été aussi favorable à la viande d’agneau et de volaille dont les ventes ont augmenté respectivement de 16 % et de 5,8 %. Les produits laitiers, ainsi que les fruits et légumes continuent de jouir de la faveur du public et ont représenté respectivement 29 % et 23 % des ventes. Les autres secteurs non alimentaires comme la santé et la beauté ont connu une hausse de 8,7 %. Enfin, on a constaté également une demande plus forte en faveur des textiles. Les 79 entreprises de la filière certifiées par la Soil Association, ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de 2 %, pour atteindre 14,5 millions d’ euros.

De plus en plus de ventes de paniers

En raison d’un approvisionnement restreint en produits bio dans les supermarchés suite aux aléas de la crise financière de 2008, les consommateurs se sont approvisionnés en force vers de nouveaux circuits. En effet, le seul canal de distribution qui a connu une augmentation est celui des paniers bio, de la vente en ligne et de la livraison à domicile. Tous les autres circuits, sauf celui de la restauration, ont subi des baisses assez significatives. Les marchés fermiers sont restés relativement stables, avec un léger recul de 1 %.

CA en euro par canaux de distribution dans le marché bio au Royaume-Uni 2010-2011, Source Soil Association

Rappelons qu’il y a dorénavant plus de 500 programmes de livraison de paniers bio au Royaume-Uni. Par exemple, Abel & Cole a augmenté son chiffre d’affaires de 28 % et a réalisé en moyenne 40 000 livraisons par semaine. La société Riverford, elle, a augmenté son chiffre d’affaires de 5 %. Les ventes de paniers bio ajoutées aux livraisons à domicile et aux ventes en ligne ont donc augmenté de 7,2 % pour atteindre 204 millions d’euros, soit une deuxième année consécutive de croissance. La part du chiffre d’affaires en bio d’Ocado, le spécialiste de la livraison à domicile de produits conventionnels, représentait déjà 10 % en septembre 2011. Certains spécialistes comme Daylesford et Laverstoke Park proposent pas moins de 1500 références !

Baisse de la GMS

Tesco, Sainsbury’s, Waitrose, Asda, Morrisons, Co-Op, et Marks & Spencer restent les chaînes leaders de vente au détail pour les produits bio au Royaume-Uni. Leur part dans le marché bio total a atteint 71,4 % avec un chiffre d’affaires de 1,45 milliard d’euros. Waitrose a été la seule chaîne importante de supermarchés à s’être lancée dans une stratégie réelle de promotion commerciale ou d’investissement. Elle a proposé 50 nouveautés à sa marque propre et a introduit une nouvelle gamme (Duchy Originals). Malgré cela, ses ventes ont baissé de 2 %. Toutefois, ce recul est inférieur à celui des six autres chaînes conventionnelles qui ont vu leurs ventes de produits bio baisser dans l’ensemble en moyenne de 9,5 %. (Tesco est la chaine qui a su tirer au mieux son épingle du jeu en préservant une part de marché importante avec 27,1 %). A noter la montée en puissance de Lidl, dont les ventes de produits bio ont augmenté de 16,7 %. Même si, celle-ci part d’un niveau plus bas, elle répond à une demande grandissante de toutes les couches sociales de la population en faveur des produits bio. Enfin, les détaillants indépendants et leurs fournisseurs se montrent dans l’ensemble plus optimistes pour 2012 que les supermarchés. En effet, sur les trois grandes chaînes leaders du marché, seule Waitrose prévoit une croissance, alors que Tesco et Sainsbury’s tablent plutôt sur une baisse des ventes.

Poids des ventes de produits bio dans les chaînes de supermarchés au Royaume-Uni en 2011. Source : Soil Association

)

Informations fournies par le site
Sources : Claudia Frost – Soil Association