Concurrence : Carrefour doit céder 8 magasins Bio c’ Bon

Partagez cet article

Photo Bio Linéaires

L’Autorité de la concurrence autorise le rachat de 100 magasins Bio c’ Bon par Carrefour, sous réserve de la cession de 8 magasins situés dans quatre zones de chalandise entourant les magasins rachetés à Paris et dans six zones hors de Paris (Levallois-Perret, Nancy, Puteaux, Toulouse). 

À lire aussi -> Carrefour rafle Bio c’ Bon 
                         Carrefour présente la nouvelle mouture de Bio c’ Bon

L’Autorité de la concurrence estime que « compte tenu des parts de marché modérées des parties sur le marché de l’approvisionnement au niveau national », elle « a considéré que l’opération n’était pas susceptible de renforcer de façon significative la puissance d’achat de la nouvelle entité vis-à-vis des fournisseurs de produits biologiques. Après avoir consulté les fournisseurs des parties dans le cadre d’un test de marché, l’Autorité a également constaté que l’opération ne les plaçait pas dans une situation de dépendance économique vis-à-vis de la nouvelle entité ».

Risques d’atteinte à la concurrence dans 10 zones 

L’Autorité souligne toutefois que l’opération soulève « des risques d’atteinte à la concurrence dans quatre zones de chalandise entourant les magasins rachetés à Paris (situés rue de Cléry, rue de Bourgogne, rue Lecourbe et rue du Poteau) et dans six zones situées hors de Paris (Levallois-Perret, Nancy, Puteaux, Toulouse rue des Frères Lion, Toulouse rue Paul Vidal et Toulouse rue Rémusat) ». Elle indique que « dans ces zones, l’opération était susceptible d’atténuer l’animation concurrentielle compte tenu de la position de la nouvelle entité à l’issue de l’opération, et risquait d’entraîner des hausses des prix ou un appauvrissement de la diversité de l’offre au détriment du consommateur ».

Carrefour s’est engagé à céder 8 magasins

Carrefour s’est engagé à céder, à un ou plusieurs concurrents, huit magasins Bio c’ Bon ou Carrefour, situés dans ces zones. « Ces engagements permettront de réduire les parts de marché de la nouvelle entité à un niveau raisonnable et permettront aux enseignes concurrentes de renforcer leur présence ou de s’implanter dans les zones concernées et, ainsi, d’exercer une concurrence plus efficace sur la nouvelle entité », explique l’Autorité. Les repreneurs présentés devront être agréés par l’Autorité, qui s’assurera qu’ils seront à même de constituer « une offre alternative crédible en matière de distribution de produits biologiques sous format GSS, dans chacune des 8 zones concernées ». Un mandataire indépendant agréé par l’Autorité s’assurera de la mise en œuvre de ces engagements de cession.

Les magasins concernés par les cessions

Zone(s) concernée(s) Enseigne Adresse
Levallois-Perret Bio c’ Bon ou Carrefour Bio Bio c’ Bon : 64, rue Rivay et 52, rue Paul Vaillant Couturier Ou Carrefour Bio : 30, rue Gabriel Péri
Nancy Bio c’ Bon ou Carrefour Bio Bio c’ Bon : 37-41 rue Saint Georges Ou Carrefour Bio : 47 rue du faubourg des trois maisons
Paris Cléry Bio c’ Bon Bio c’ Bon : 15 rue de Cléry
Paris Lecourbe et Paris Bourgogne Bio c’ Bon Bio c’ Bon : 18-24 rue Lecourbe
Paris Poteau Bio c’ Bon Bio c’ Bon : 60 rue du Poteau Ou Bio c’ Bon : 229 rue Championnet
Puteaux Bio c’ Bon Bio c’ Bon : 104-112 rue de la République
Toulouse Lion et Toulouse Rémusat Bio c’ Bon Bio c’ Bon : 23 rue des Frères Lion
Toulouse Paul Vidal et Toulouse Rémusat Bio c’ Bon Bio c’ Bon : 7-13 et 35 rue Saint-Jérôme / 13-23 rue Paul Vidal

 

Source : Autorisation sous conditions au rachat de 100 magasins Bio c’ Bon par Carrefour – communiqué de l’Autorité de la concurrence.

Partagez cet article