Extraits du prochain Bio Linéaires…

Où en sont les contrôles Bio ? Quel est l’un des atouts phares du rayon Entretien en réseau spécialisé ? Quelle est la viande bio origine France la plus consommée ? Le bio, c’est bon, vraiment ? Mais pourquoi ? Le dernier numéro de Bio Linéaires vient de sortir (print), il est également disponible en version numérique : Bio Linéaires n°103 – septembre / octobre 2022. Voici quelques extraits de sujets que vous y retrouverez !  

Des contrôles bio sérieux

P 55 : Pour la sixième année consécutive et grâce à la collaboration de Cebio, Bio Linéaires présente les chiffres-clés français des contrôles bio. Une fois de plus, les résultats montrent le sérieux des contrôles bio.

Et la viande bio origine France la plus consommée est… 

P71 : 100 % de la viande bovine bio consommée en France est d’origine française ! 

Pourquoi le bio, c’est bon…

P101 : Le bio c’est bon

Bon = qualités organoleptiques : ce sont ici les arômes et saveurs qui priment, c’est particulièrement le cas pour les produits élaborés (charcuteries, plats cuisinés) dans lesquels les additifs, édulcorants et autres exhausteurs de goût font presque oublier le bon goût primaire de la viande et des ingrédients de cuisson.

Bon = bon pour la santé : les contraintes des cahiers des charges des productions animales et de leur transformation qui interdisent l’usage de molécules chimiques de synthèse font des produits bio des produits sains.

Bon = bon pour le bien-être animal : les fermes bio sont conduites de manière extensive, les conditions d’élevage des animaux sont respectueuses de leur biologie, les élevages hors-sol sont interdits.

Bon = bon pour l’environnement. Les pollutions liées aux élevages intensifs et aux utilisations massives d’engrais, de pesticides et fongicides de synthèse sont depuis longtemps connues et dénoncées.

Bon = bon pour la biodiversité. La flore et la faune des terres en agriculture bio sont beaucoup plus nombreuses et variées qu’en agriculture conventionnelle. Selon le cahier des charges européen les élevages bio doivent privilégier les races locales adaptées aux terroirs.

Bon = bon pour la société. En privilégiant les fermes à taille humaine et en ne participant pas à la course aux rendements, l’agriculture bio permet l’installation ou le maintien de nombreux agriculteurs et favorise l’emploi agricole.

Rayon Entretien en réseau bio

P 221 : Le réseau bio est en général plus avancé dans la consommation de pastilles concentrées sans eau en entretien que la GMS. C’est une différence qui signe la conscience écologique de ses consommateurs (et aussi son histoire).

Retrouvez nos offres d’abonnement : ICI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here