HVE : Bio Consom’acteurs dénonce « un nouveau référentiel aussi trompeur que le premier » 

Que vaut la nouvelle mouture du label Haute valeur environnementale (HVE) ? Après l’UFC-Que Choisir qui dénonce une révision qui n’est « pas encore de “haute valeur” », Bio Consom’acteurs publie un décryptage du nouveau référentiel HVE. Et déplore qu’il soit « aussi trompeur que le premier », avec un impact « limité » sur l’amélioration des performances environnementales. « En 2023, si la voie B n’existe enfin plus, la réforme de la voie A ne change que des détails techniques à la marge », pointe Bio Consom’acteurs qui regrette que ce nom de Haute Valeur Environnementale « contribue à faire croire aux consommateurs qu’ils soutiennent des pratiques vertueuses en achetant ces produits ».

👉 S’abonner à la newsletter de Bio Linéaires
👉 Découvrez les abonnements Bio Linéaires

Bio Consom’acteurs constate que la plupart des recommandations du rapport de l’OFB (Office français de la biodiversité) évaluant les performances environnementales de la certification n’aient pas été prises en compte dans le nouveau référentiel. 

La labellisation est accessible en cumulant 10 points sur quatre thématiques (irrigation, biodiversité, pesticides, fertilisation). « L’accès à cette certification reste toujours aussi simple, sans réel changement de pratiques, notamment sur la limitation de l’usage des pesticides chimiques de synthèse », souligne l’association. Par ailleurs, les fermes certifiées selon l’ancien référentiel avant 2023, pourront continuer à s’en prévaloir jusqu’à fin 2024.

À lire aussi -> HVE : un label qui pénalise le bio

De son côté, l’UFC-Que Choisir dénonce une révision du label HVE qui n’est « pas encore de “haute valeur” ». 

Dans un entretien publié le 12 janvier sur Vitisphere, le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau questionné sur de possibles modifications du référentiel pour la filière viticole déclare que : « Un certain nombre d’aménagements ont été décidés pour la filière viticole, notamment dans l’indicateur phytosanitaire avec la création de nouveaux items et des grilles plus favorables qui permettront aux exploitants viticoles de ne pas être pénalisés ».

29 898 exploitations agricoles étaient certifiées HVE au 1er juillet 2022 dont 20 326 exploitations viticoles. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here