NUMERO : Mars-avril 2011

La profession

Bio et local en restauration collective d’Ile de France, c’est possible avec le GAB IdF et VIVRAO

Pour la première fois en Ile-de-France, des producteurs bio locaux répondent à un appel d’offre en restauration collective, et ce, grâce à l’entremise de Vivrao, agence de conseil, qui a lancé le concept « Mon assiette bio, ma pelle », en partenariat, sur la ville de Bagneux, avec le Groupement des Agriculteurs Biologiques (GAB IdF). Les deux partenaires sont réunis par une même philosophie : introduire du bio local en restauration collective, en garantissant une juste rémunération aux producteurs. Pour cela, Vivrao a travaillé avec les services de la ville de Bagneux pour adapter la demande de la collectivité à l’offre afin de permettre aux agriculteurs locaux de répondre à un appel d’offre de marché public. De son côté, le GAB IdF qui sensibilise et accompagne, depuis quelques années, les producteurs bio à ce débouché a identifié la production disponible localement en bio ou en conversion. Il a fait le lien entre les agriculteurs et Vivrao.
Renseignements  : GAB IdF : Angélique Piteau : 06.86.64.21.11 –
Vivrao : Marie Dominique Tatard Suffern : 06.89.88.22.13

Lancement de la certification COSMOS-standard

Les organismes fondateurs de COSMOS-standard AISBL, l’Association Internationale Sans But Lucratif visant à mettre en oeuvre un standard reconnu à l’échelle internationale pour les cosmétiques naturels et bio, lancent leur programme de certification COSMOS-standard. Cette démarche concerne la certification au nouveau standard et l’adhésion à COSMOS-standard AISBL. BDIH, COSMEBIO, ECOCERT Greenlife, ICEA et SOIL Association ainsi que les organismes de certification associés ont collaboré ensemble pour harmoniser leurs procédures et leurs règlementations afin de répondre aux exigences du nouveau référentiel COSMOS-standard. En conséquence, les adhérents et les licenciés des cinq organismes fondateurs peuvent désormais demander à bénéficier de la certification COSMOS-standard par l’intermédiaire des organismes de certification associés. Depuis sa création en Mai 2010, le référentiel a été confié à COSMOS- standard AISBL. Une procédure d’homologation destinée aux nouveaux organismes certificateurs désirant délivrer la certification COSMOS-standard est actuellement en cours de finalisation. Les candidatures devraient s’ouvrir pour ces organismes dès le printemps.

Danival rejoint Lima

Le groupe VivaSanté, spécialisé dans la santé et le bien-être, a cédé début février sa filiale Danival au spécialiste belge de l’alimentation équilibrée et végétarienne Lima du groupe nord-américain Hain Celestial. Selon le communiqué de presse de VivaSanté, ce rapprochement avec la société Lima va permettre à Danival de bénéficier de synergies extrêmement favorables auprès d’un industriel de son secteur et poursuivre ainsi dans la voie du développement que lui avait ouverte le groupe depuis son acquisition en 2000. En effet, Danival a, en moins de dix ans, quintuplé son chiffre d’affaires en passant de 3 à 14,5 millions d’euros et est devenue autonome notamment en se dotant de sa propre force de vente. Enfin, selon le PDG de Hain Celestial, Irwin D. Simon, l’acquisition de Danival complète parfaitement leur gamme de produits alimentaires biologiques proposés par Lima en Europe où le bio a connu une croissance à deux chiffres ces dernières années.

Nouvelle plate-forme logistique HQE et un nouveau siège BBC – Effinergie pour La Vie Claire

Pour accompagner sa croissance, la Vie Claire, l’enseigne pionnière du bio en France, a emménagé fin janvier dans de nouveaux locaux à Montagny (69700). Le nouvel espace rassemble en un même lieu le siège social et sa plate-forme logistique dont la surface est multipliée par trois. Eco-construit, éco-géré, ce nouveau complexe répond aux normes environnementales les plus exigeantes actuellement en vigueur. Le nouveau bâtiment présente une surface totale de 14 400 m², dont 1 400 m² de bureaux et 13 000 m² d’entrepôt, le tout sur un terrain de 47 000m2. Pour développer ce projet, Investissement et Développement, la holding propriétaire de La Vie Claire, a investi 13 millions d’euros

Léa Nature investit dans le premier maillon d’un véritable pôle alimentaire agrobiologique.

Léa Nature s’implique dans une nouvelle dynamique agro-industrielle qui valorise localement les savoir-faire des producteurs, des transformateurs et des distributeurs de la chaîne alimentaire issue de l’agriculture biologique. Cette démarche originale et solidaire est pilotée par la CORAB Centr’Atlantique pour investir dans un silo bio destiné à accueillir les productions de nouveaux agriculteurs de céréales bio en région. Ce projet associe 5 entreprises engagées dans la bio et un réseau de coopératives agricoles du Poitou-Charentes. Il constitue le premier maillon d’un véritable pôle agro-industriel biologique. Léa Nature participe au financement de ce projet à hauteur de 16 % des fonds propres plus des apports en compte courant et s’engage auprès de la coopérative sur un partenariat à long terme. Une première pierre a été posée à Saint-Jean-d’Angély mijanvier 2011. La livraison est prévue en juillet pour la prochaine récolte qui accueillera les grains des 120 agriculteurs bio de la région. D’une contenance de 5 500 tonnes extensible à 10 000 tonnes, il est adapté à la collecte, au stockage et a la capacité de trier jusqu’à 22 espèces de grains biologiques. L’investissement total de 3,2 millions d’€ a été possible grâce à la mobilisation des différents acteurs institutionnels et économiques de la filière bio, parmi lesquels : Léa Nature pour l’alimentaire et les cosmétiques, Bioplanète pour les huiles, Cereco pour les petits Déjeuners, Bellot pour les farines et Biocoop pour la distribution. Silo Bio Ouest est une SICA (société d’intérêt collectif agricole) gérée par la CORAB Centr’Atlantique et majoritaire en parts.

Aides à la bio : modification du crédit d’impôt

Depuis notre édition précédente, des changements ont eu lieu en matière des aides à la bio. En effet, le crédit d’impôt en faveur de la bio, inscrit dans la loi de finances jusqu’en 2011 (exercice fiscal 2010 inclus) a été finalement prolongé jusqu’en 2013 (exercice fiscal 2012) dans la nouvelle loi de finances votée en décembre 2010. Toutefois, le montant maximum annuel du crédit d’impôt est ramené à 2 000 euros (au lieu de 4 000 euros jusqu’à l’exercice fiscal 2010) mais il devient cumulable aux aides à la conversion bio et au soutien dans la limite d’un montant cumulé de 4 000 euros. Le montant du crédit d’impôt sera, le cas échéant, diminué en conséquence.
Pour plus d’information : contact Agence biowww.agencebio.org