NUMERO : Mars-avril 2011

Bio Cohérence : la marque du bio « plus »…

 

 

Organisation

Bio Cohérence est composée de membres gestionnaires qui sont des structures « collectives », associations ou syndicats représentant les usagers de la marque. Ces membres participent à l’Assemblée Générale, au Conseil d’administration, au Comité de marque et ils attribuent (ou non) les licences aux adhérents. Ils font également partie des commissions (de rédaction du cahier des charges et communication). Les membres gestionnaires sont en charge de faire évoluer les outils de Bio Cohérence dans le respect de la charte de l’association. L’association est également composée de membres non gestionnaires. Ce sont les utilisateurs de la marque, appelés statutairement « adhérents simples » : ce sont les producteurs qui utilisent la marque Bio Cohérence, les transformateurs qui utilisent ses matières premières pour composer leurs produits, les magasins qui les distribuent ou les consommateurs qui souhaitent promouvoir un projet de société. Les producteurs membres doivent obligatoirement être adhérents d’une structure collective de producteurs, elle-même membre gestionnaire de Bio Cohérence. Ce peut être un GAB car il s’agit du réseau FNAB, ou encore les Eleveurs Bio de France, ou Val Bio Centre, Bio Direct, …

La charte : la base du projet Bio Cohérence

La charte concrétise l’engagement des adhérents pour des valeurs et des objectifs communs : « Le projet d’un agriculture porteuse de sens, cohérente et solidaire ». Elle intègre des critères écologiques, sociaux et économiques. C’est le fil conducteur à l’élaboration et à l’évolution des autres éléments liés à la marque.
Les objectifs écologiques
● Pratiquer une gestion la plus économe des ressources naturelles,
● Adapter ses productions au climats et au terroir,
● Développer la biodiversité sauvage et agricole ….
Les objectifs sociaux et humanistes
● Solidarité entre tous les membres de la filière
● Veiller au maintien des paysans et à la transmissibilité des fermes…
Les objectifs économiques
● Privilégier la contractualisation
● Equité et transparence dans les relations commerciales…

Le cahier des charges

C’est un complément de la réglementation européenne. Il est organisé en différentes parties, que les adhérents sont amenés à consulter suivant leurs activités : productions végétales, animales, OGM, apiculture, transformation, emballage, transport, etc. Il est voué à évoluer dans le temps et c’est pourquoi, Bio Cohérence s’est dotée d’une Commission de rédaction du cahier des charges qui a pour mission :
● d’adapter cet outil aux différentes demandes de ses membres,
● de couvrir de nouveaux domaines si cela est nécessaire,
● de modifier certains points si de nouveaux éléments apparaissaient.

Toutes les modifications apportées devront bien sûr être en accord avec les principes édictés dans la charte de Bio Cohérence, véritable fil conducteur de la démarche.
Principes généraux du cahier des charges
● uniquement des opérateurs déjà certifiés en bio.
● fermes 100 % bio (exceptions pour les productions « familiales »)
● fermes 100 % Bio Cohérence, avec une dérogation jusqu’au 01/01/2012 et des conditions (pas de « mixité » dans un même atelier, etc.)
● signalement au comité de marque des infrastructures polluantes proches de la ferme
● réalisation d’un auto-diagnostic dans les 2 ans.

Garantie et contrôle

Le respect des critères du cahier des charges est contrôlé par un organisme certificateur indépendant accrédité pour le contrôle européen de la bio. Il est réalisé une fois par an, au même moment que le contrôle officiel, par l’organisme habituel de l’opérateur . En revanche, le respect de la dynamique de progrès (charte, autodiagnostic) est contrôlé par l’association. Bio cohérence et les distributeurs En ce qui concerne les magasins, c’est actuellement une adhésion de soutien, même si en 2011 on devrait voir les premiers produits sous marque en linéaire. Des adhérents ont par exemple organisé des animations, des réunions d’information auprès des producteurs, en communiquant vers les consommateurs. Un espace est dédié au distributeur sur le site internet. Des bulletins d’adhésion, de la PLV sur la marque sont disponibles : pique prix, affiches, sacs, etc.

Bio cohérence en chiffres

● 150 producteurs (objectif : 600 à fin 2011)
● une cinquantaine de magasins, (objectif : 100 fin 2011)
● une soixantaine de consommateurs
● un transformateur (Laiterie Gaborit) (objectif : une trentaine à fin 2011)
● en cours : Bretagne Viande Bio (sur la filière porc), Lait bio du Maine, Biocer, Body Nature (en attente de matières premières sous marque)
● autres adhésions : UNEBIO, CABSO

Pour plus d’information : Cécile Guyou –
Tél. : 09.66.80.29.91
9/11 avenue de Villars – 75007 Paris
www.biocoherence.fr