Marcel & Fils rachète La Vie Saine

Après Onalavie, en novembre dernier, Marcel & Fils acquiert l’enseigne pionnière de la bio, La Vie Saine. Fondée en 1958, La Vie Saine compte 16 magasins en Bourgogne-Franche-Comté, en Occitanie, Ile-de-France et Bordeaux. Grâce à cette acquisition, réalisée avec le soutien de Weinberg Capital Partners, Marcel & Fils passe le cap des 60 magasins et atteint un chiffre d’affaires de 140 M€. 

Ce rapprochement avec La Vie Saine, soumis à l’accord de l’Autorité de la Concurrence, permettra à Marcel & Fils de s’étendre dans de nouvelles zones géographiques comme la région Bourgogne-Franche-Comté et de renforcer ses positions en Occitanie. La Vie Saine emploie plus de 170 personnes et a réalisé 30 M€ de chiffre d’affaires en 2021, l’enseigne compte également trois marques propres.

Après le rachat des magasins Onalavie en Haute-Savoie en 2021, Marcel & Fils concrétise ainsi une nouvelle opération de développement significative lui permettant de se rapprocher de son objectif de 100 points de vente d’ici 2025.

À lire aussi -> Marcel & Fils : un positionnement axé sur le goût et la relation client

« Le groupe Marcel & Fils comptera à la suite de ce rapprochement plus de 60 magasins et prévoit de réaliser un chiffre d’affaires total de près de 140 M€. Le rachat de La Vie Saine illustre la stratégie de Marcel & Fils de renforcer son ancrage local en France. Cette transaction sera financée grâce au soutien des actionnaires du groupe (Emmanuel Dufour, Weinberg Capital Partners et Sofipaca), à l’émission d’Obligations Relances souscrites par Amundi et Sofipaca et à ses partenaires bancaires historiques », précise Emmanuel Dufour, président-fondateur et actionnaire de Marcel & Fils.

« Bio épicurien »

Fondé en 2008 par Emmanuel Dufour, historiquement implanté dans le Sud-Est de la France, Marcel & Fils revendique du « bio épicurien » avec un positionnement axé sur le plaisir et le goût. En décembre dernier, Emmanuel Dufour, confiait à Bio Linéaires un « objectif d’ouverture d’une centaine de points de vente d’ici 2025, soit entre 10 et 15/an, entre ouvertures et acquisitions. La priorité, c’est le grand quart sud-est : de Rhône-Alpes à l’Occitanie, et par capillarité, les régions situées à côté ». Il annonçait également dans nos colonnes, la mise en place d’un service arrière en 2022, dans l’ensemble du parc de magasins avec un traiteur, du fromage et de la charcuterie. Ainsi que l’augmentation de l’offre en produits locaux et régionaux, qui représente déjà 20 à 25 % du chiffre d’affaires de Marcel & Fils.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here