Décès de Luc Champy, précurseur de la distribution bio et fondateur de Diapasonia Formation

Partagez cet article

Précurseur de la distribution bio, Luc Champy avait ouvert son premier magasin bio en 1973 avant de créer un groupement de 50 magasins. Mué par la volonté de transmettre, il avait ensuite poursuivi sa carrière avec Diapasonia formation, entreprise familiale qu’il avait fondée avec sa compagne, Béatrice Massier.

Né à Troyes en 1949 et précurseur de la distribution de produits bio, Luc Champy a ouvert son premier magasin à Châlons-sur-Marne en 1973, alors que manger bio n’allait pas encore de soi. En parallèle, il commence à faire les marchés d’Epernay où il rencontre sa partenaire professionnelle et future partenaire de vie, Béatrice Massier. Ensemble, ils ouvrent en 1976 un nouveau magasin à Epernay. Puis en 1981, il fait le pari d’ouvrir un point de vente de 300 m2 à Reims, « la première supérette bio en France et le premier point de vente à s’informatiser », comme le rappellent ses proches. Un pari payant qui précède la création d’un groupement de 50 magasins bio en France associé à la création d’une centrale d’achat.

Luc Champy a poursuivi sa carrière en ouvrant plusieurs entreprises toujours engagées dans des valeurs sociales et écologiques avec la volonté de partager sa passion pour la bio.

« Entre guide fou et sage druide »

En 2006, il choisit de consacrer son temps à Diapasonia Formation, une entreprise familiale qu’il a créée afin d’accompagner ceux qui, comme lui, choisissent de se lancer dans la distribution bio et le bien-être. On y dispense notamment des cours sur l’organisation du point de vente, la connaissance des rayons ou le métier de vendeur bio. Luc Champy était pour Diapasonia, formateur et auteur de cours.

« Entre guide fou et sage druide, sa volonté c’était de transmettre, il a semé de nombreuses graines en accompagnant et conseillant beaucoup de professionnels de la filière. Luc Champy, c’était un sourire chaleureux, une honnêteté passionnée, et comme le reconnaissent ceux qui ont eu le bonheur de travailler à ses côtés, une vraie nature », témoignent ses proches auxquels Bio Linéaires transmet ses condoléances.

Partagez cet article