La certification des magasins bio

Comme pour les producteurs, les préparateurs et les importateurs, depuis juillet 2005, l’activité de distribution de produits biologiques est selon certaines conditions soumise à contrôle et certification. Actuellement, tous les magasins ne sont pas à jour. Il est donc important, pour être en règle, de vérifier votre situation. Point sur la certification en magasin bio…

L’affichage environnemental : quels enjeux pour la filière bio ?

Réchauffement climatique, évolution du prix des matières premières et des énergies, évolution réglementaire, pression des consommateurs, … les entreprises doivent se mobiliser pour anticiper ces contraintes et en faire des leviers d’innovation et de compétitivité. Ces thématiques seront déclinées en deux parties. Aujourd’hui, le contexte dans lequel ce principe est apparu et les enjeux qui y sont liés vous seront exposés.

Analyses du champ à la table : actrices incontournables du contrôle qualité…

La protection du consommateur reste un objectif majeur. Réglementations, recommandations, directives... les textes législatifs portant sur la sécurité des aliments changent chaque jour. Les crises sanitaires récentes appellent à la vigilance de tous les acteurs de la chaîne agro-alimentaire. Point sur les contrôles qualité en bio… Les contrôles sont au rendez-vous à toutes les étapes de la production, de la transformation et de la distribution des produits. Les produits biologiques sont davantage concernés car leur process, de la récolte à la transformation, doit suivre un cahier des charges comportant des analyses obligatoires avec des seuils souvent plus restrictifs que la législation en vigueur. Le suivi de ce cahier des charges est très lié à l’obtention d’un label.

Restauration commerciale bio : parution du cahier des charges

L’arrêté du 28 novembre 2011 portant homologation du cahier des charges relatif à la restauration hors foyer à caractère commercial est paru au JORF n°0286 du 10 décembre 2011. Ce cahier des charges prévoit 3 niveaux d’engagement des restaurateurs. Il entrera en vigueur le 1er octobre 2012.

Compléments alimentaires : point sur les allégations santé…

De nombreux magasins nous ont fait part de leur inquiétude à propos des nouvelles dispositions qui doivent être mises en place pour les allégations nutritionnelles et de santé des compléments alimentaires. En effet, les premiers textes stipulaient que ces allégations allaient être de plus en plus difficiles à mettre en avant et que la liste les régissant, en cours d’élaboration, semblait plutôt restrictive. C’est pourquoi, Bio Linéaires a voulu faire un point sur cette réglementation qui évolue au fur et à mesure des consultations entre les professionnels du secteur et l’administration. A ce jour, il semble que la Commission Européenne ait décidé de revoir progressivement la méthode et le calendrier prévus pour l’adoption de la liste des allégations de santé autorisées…

L’affichage environnemental : quels enjeux pour la filière bio ?

Suite à la première phase d’échanges et de travaux, la loi Grenelle 1 précisait dans son article 54 : Les consommateurs doivent pouvoir disposer d’une information environnementale sincère, objective et complète portant sur les caractéristiques globales du couple produit/emballage. La loi Grenelle 2 modifie le code de la consommation et annonce dans l’article 228 « À partir du 1er juillet 2011 […] une expérimentation est menée […] afin d’informer progressivement le consommateur par tout procédé approprié du contenu en équivalent carbone des produits et de leur emballage […] qui sont imputables à ces produits au cours de leur cycle de vie.

Emballage plastique : comment s’y retrouver

  Chlorure de Polyvinyle (PVC) ...

controle des magasins – Le contrôle des magasins

La toute nouvelle annexe III du règlement 2092/91 modifié qui est parue au Journal Officiel de l’Union Européenne le 12 août dernier définit clairement l’obligation de contrôle des distributeurs (y compris les détaillants) et de tous les négociants (y compris des produits préemballés) depuis le 1er juillet 2005. Faisant suite à l’entrée en vigueur du nouvel article 8 et de cette nouvelle annexe III, un décret français est en préparation pour préciser, de façon officielle, les dispenses possibles et les plans de contrôle applicables en France. Ce décret reprendra les différentes décisions prises le 7 juillet 2005 au sein de la section Bio de la CNLC qui regroupe les représentants de la filière Agriculture Biologique et les pouvoirs publics.

etiquettage – Bien lire une étiquette

En l’attente d’un cahier des charges officiel concernant la vinification du raisin, les mentions pouvant figurer sur les Vins de Qualité Produits dans des Régions Déterminées (VQPRD), sur les vins de pays et sur les vins de table sont : « vin issu de raisins de l’Agriculture Biologique », ainsi que la référence à la certification (ECOCERT, Qualité France…). Quelques éclaircissements pour bien conseiller…

Ecoproduit, cosmétique… – Écogarantie : une marque applicable aux produits écologiques …

E n raison d’un flou réglementaire sur les produits écologiques et les écoproduits vendus en magasins bio, divers organismes privés français comme Nature et Progrès et Ecocert ont mis en place des cahiers des charges spécifiques. En Belgique, l’association qui chapeaute le secteur bio belge est BIOFORUM. Cette organisation qui gère de longue date le cahier des charges Biogarantie® a développé récemment des directives applicables en cosmétique, produits de nettoyage ainsi que pour le sel marin sous le nom de Ecogarantie®. Comme d’autres labels écologiques privés, Ecogarantie répond à des critères stricts et contrôlés. Sont interdits notamment les produits issus de la pétrochimie ainsi que pratiquement tous les produits synthétisés chimiquement.