NUMERO :

RELAIS VERT : attention entreprise bio-active !

« Relais Vert était là au commencement de la Bio… Il est toujours là et le restera dans sa mission d’accompagnateur du développement de la Bio ». Pour découvrir combien cette affirmation est parfaitement justifiée, il suffit d’aller visiter l’entreprise à Carpentras, sous le soleil du Vaucluse. Occasion aussi de comprendre pourquoi, depuis bientôt 40 ans, Relais Vert s’est imposé comme un partenaire incontournable des magasins bio.

Au commencement de la Bio…
1976. Quelques pionniers se battent depuis des années pour un mouvement bio qui n’en est qu’à ses débuts. Les premiers cahiers des charges bio (Nature & Progrès) n’ont que 4 ans et il faudra encore attendre 2 ans pour voir la création de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique (FNAB) et 1985 pour voir celle du logo AB. Parmi ces hommes qui croient en une autre forme d’agriculture, il y a Jean-Louis Ginart. Tellement persuadé d’ailleurs que cette voie est la bonne qu’il quitte le monde de la banque pour s’installer comme maraîcher bio.

Frédéric, Jean-Louis et Jérémie Ginart (de g. à dr.)

Dix ans plus tard, en 1986, à la vente des produits de l’exploitation agricole s’ajoute une activité de distribution : Jean-Louis Ginart crée la société Relais
Vert. Alors que la bio n’est encore qu’une activité marginale, il travaille
avec les producteurs locaux et alimente les premiers magasins bio qui se montent. En septembre 2012, tout en restant président du conseil de surveillance, il passe la main à ses fils Frédéric et Jérémie, respectivement 35 et 27 ans cette année, présents tous deux dans l’entreprise depuis plusieurs années.
« Aux valeurs fondamentales de la bio, nous avons ajouté celles de la famille, ce qui vaut tout l’or du monde, se réjouit Jérémie. Rares sont les entreprises dans cette branche qui sont familiales et indépendantes. Nous ne dépendons pas de fonds d’investissement quelconques et ne craignons aucune intervention extérieure. Et nous resterons une entreprise familiale et indépendante ».
La société est très fière de ses 70 employés, de son taux de croissance du chiffre d’affaires de près de 10 % chaque année, CA qui dépasse aujourd’hui les 35 millions d’Euros. Des chiffres qui sont la récompense d’un engagement fort de l’entreprise, positionnée comme le partenaire privilégié des producteurs, fabricants et bien sûr magasins de détail (Relais Vert ne travaillant pas avec la grande distribution), avec comme objectif principal la satisfaction des clients, surtout des détaillants spécialisés, qui souffrent beaucoup de la crise.
Une largeur de gamme impressionnante
Relais Vert est un spécialiste. Mais sa vraie spécialité, c’est avant tout la largeur de la gamme qui est telle qu’en alimentaire, un magasin de 250 m² peut, de façon démontrée, se fournir entièrement chez Relais Vert. Sur une surface d’entreposage de 6.500 m² dont 3.500 m² en frigorifique (avec des bâtiments classés HQE – Haute Qualité Environnementale – entièrement couverts de panneaux solaires photovoltaïques) se trouvent stockés en permanence plus de 7.000 références : 6.000 produits secs et transformés des plus grandes marques françaises,1.000 produits frais, et enfin une mercuriale réactualisée de 200 fruits et légumes selon la saison. Parmi les plus de 300 marques au total, on trouve également une trentaine de fournisseurs étrangers. Mais les principaux restent français, explique Jérémie : « Quand on achète sur notre territoire, c’est plus simple à gérer et la traçabilité, si importante aujourd’hui, est plus aisée. En fait, c’est aussi une histoire de confiance, et de vrai relationnel ».
Un relationnel, conforme à l’esprit familial de l’entreprise, qui lui aussi vaut de l’or : « Notre très longue expérience fait que nous avons tissé des liens avec des fournisseurs – éleveurs, agriculteurs, artisans, transformateurs – qu’un nouveau venu dans le métier ne peut pas avoir. Et ce d’autant plus que nous avons la chance d’être dans la ‘ceinture verte’, c’est-à-dire dans la région où l’agriculture bio est née, dans le bassin principal de production du bio : Vaucluse, Alpes de Haute-Provence, Drôme, Bouches-du-Rhône, Gard, avec aussi la Bretagne et la Normandie il est vrai. Notre mercuriale (sélection du jour) provient en pleine saison à 70 % des 4 ou 5 départements limitrophes ! ». Un atout d’importance quand on sait que les fruits et légumes font 50 % du CA de l’entreprise.
Etre le relais des talents de la Bio
Cette culture de la proximité et du terroir a eu comme conséquence la création d’une marque propre, Natur’Avenir. Jérémie précise : « Chacun son métier : Relais Vert n’a pas de magasin, et n’est pas non plus fabricant. Nous sommes grossistes et distributeurs. Mais justement, à l’heure de la fameuse communication sur ‘nos régions ont du talent’, pour nous, ce sont nos artisans locaux qui ont du talent. Mais parfois, ces derniers n’ont pas les compétences – ou le temps – pour le marketing et la vente, alors que leur savoir-faire est réel. Nous leur disons donc : vos produits sont bons, confiez-nous en le marketing, la logistique, la vente et nous les valoriserons ».
Les produits Natur’Avenir valorisent le savoir-faire artisanal

D’où cette marque Natur’Avenir, et aussi Philia, avec des produits de qualité au meilleur prix : farines, biscuits, pâtes à cuisiner, miels, sauces, sucres et fruits secs, confiseries…
Etre le relais des vrais talents de la bio se traduit aussi par la distribution de marques exclusives, comme Alce Nero qui vient d’Italie (miel, pâtes, sauce tomate) mais aussi de marques nouvelles avec des produits novateurs. L’entreprise est d’ailleurs en permanence à la recherche de tels produits locaux nouveaux et innovants.
Expert logisticien 
aux commandes !
Cette fonction de relais s’appuie bien entendu sur la force de frappe de la société, qui est avant tout un logisticien, et même un expert en la matière. Relais Vert est présent en région PACA avec ses propres camions et fort de ses partenariats avec les plus grandes sociétés de transport, est aussi distributeur à l’échelle nationale. Résultat : toute la France peut être livrée en 24 heures.
Stockage et logistique sont 100 % informatisés

Jérémie en est très fier : « Avec nous, ‘réactivité’ est le mot-clé principal, outre ‘contrôle’ et ‘organisation’. En amont, nous sommes réactifs à l’achat, car attentifs aux modes et aux nouveaux produits. Nous savons ainsi anticiper de soudaines quantités importantes pour un produit qui se vendait peu auparavant. Nous pouvons donc répondre très vite et, en aval, être réactif pour les livraisons ».
Cette réactivité est aussi due à un système 100  % informatisé, des achats à la préparation de commande, système d’information totale basé sur un logiciel propre à Relais Vert, avec un informaticien développeur à temps complet qui adapte ce système au fur et à mesure des besoins : «  Nous savons très précisément tout ce qui rentre et tout ce qui sort, avec une statistique vraiment en temps réel. Ce qui permet une traçabilité extrême, un suivi des ventes et de l’augmentation de la demande, ainsi que de moins en moins d’erreurs, ruptures ou inversions.  »
Des locaux HQE au service de la performance

Partenaire anti-crise
Dès lors, Relais Vert apporte un service inestimable. D’abord avec son incomparable choix en fruits et légumes et tout ce qu’il faut par ailleurs pour remplir les rayons avec des produits sûrs à la vente. L’occasion de mentionner ici également les 150 références en compléments alimentaires et cosmétiques, permettant de répondre aux besoins de base en la matière. S’ajoute enfin et surtout l’activité de grossiste, qui offre aux magasins une réelle « solution anti-crise », comme aime à l’expliquer Jérémie : « Plus le magasin fait du direct auprès des fabricants, plus il a des problèmes de ruptures de stock. Alors que, rapide et réactif, Relais Vert peut livrer 6 jours sur 7, réduisant donc les problèmes de stockage pour le magasin. A la limite, le magasin ne prend chez nous que ce dont il a réellement besoin, avec de nombreux avantages  : une aide incomparable à sa trésorerie (une seule ligne de crédit), rangement de la marchandise (moins de palettes à réceptionner), pas de perte de temps à chercher dans différents
200 références de fruits et légumes en permanence

catalogues vu la richesse de celui de Relais Vert, garantie d’avoir des produits qui se vendent, réduction du nombre de ruptures… Un vrai accompagnement du magasin dans son développement ».
Le tout, pour les fruits et légumes, avec la garantie d’une fraîcheur maximale. Si les livraisons se font 6 jours sur 7, les produits rentrent eux parfois 7 jours sur 7, beaucoup de maraîchers apportant leur production le dimanche. Au final, une salade peut être ramassée le matin, apportée dans la foulée chez Relais Vert, partir l’après-midi et être le lendemain à l’autre bout de la France !
A noter que Relais Vert assume aussi la fonction de dépannage, même auprès de ceux qui travaillent par ailleurs en direct avec les fabricants, auprès de qui Relais Vert joue ainsi un rôle complémentaire. Au final, l’entreprise remplit donc parfaitement sa fonction de relais entre producteurs, artisans, transformateurs et magasins. Un relais qui n’est pas prêt de faiblir !