Vrac : tendances marchés et dernières avancées réglementaires

Malgré la crise, le parc de magasins et les rayons vrac ont continué de se déployer en 2020. Pour preuves, 166 ouvertures de commerces vrac ont été comptabilisées.

Malgré les impacts de la crise Covid-19, le vrac continue sur sa lancée et gagne de plus en plus de secteurs et d’acteurs. La récente loi Climat & Résilience et le Décret 3R lui font également la part belle, donnant au secteur un appui de taille pour continuer sa progression. Réseau Vrac présentera à l’occasion du Forum des Bio-Tendances, à Natexpo, les dernières évolutions marché et réglementaires concernant le vrac. Rendez-vous sur le stand R111 !

Les tendances marchés du vrac

L’association professionnelle présentera dans un premier temps un état des lieux du marché de la vente en vrac en France qui continue son ascension avec un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros en 2020. Un bilan des impacts de la crise Covid-19 sera dressé : entre une consommation restée stable, des ouvertures nombreuses, un parc de magasins toujours plus équipé, le secteur du vrac a su montrer de la résilience. Malgré tout, certaines difficultés ont été perçues par les commerçants (baisse de la fréquentation, changements de pratiques d’achats…) dont les impacts se feront peut-être sentir à moyen et long termes.

La vente en vrac en France poursuit son ascension avec un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros en 2020

Réseau Vrac en profitera pour faire un point sur les tendances de consommation vrac, à partir de l’étude réalisée en partenariat avec Nielsen : quelle évolution de la demande par rapport à 2019 ? Quelles attentes sur quels produits ? Quels circuits de distribution sont privilégiés ? Etc. Enfin, l’année écoulée a vu l’accélération des innovations permettant la vente de nouveaux produits vrac ainsi que l’arrivée de grandes marques dans le secteur, preuve de la crédibilité désormais acquise de ce mode de distribution. GMS, marques, innovations produits : de simples tests ou des initiatives pérennes ? Bientôt du vrac partout et pour tout ? Quid de la place du bio ? L’association proposera un tour de l’existant pour montrer les différentes facettes de ce marché émergent et des spécificités qui en découlent.

Avancées réglementaires

Depuis la consécration officielle de la vente en vrac par la loi Anti-gaspillage et en faveur d’une Économie Circulaire (AGEC) en février 2020, le vrac est dans tous les tuyaux*, retenons :
la loi Climat et Résilience adoptée le 20 juillet et l’avis n°88 du Comité National de l’Alimentation sur le vrac marquent l’ambition des pouvoirs publics « de révolutionner les mentalités et les pratiques afin d’opérer le changement d’échelle attendu dans le développement de la vente en vrac »,
le décret relatif aux objectifs de réduction, de réemploi et de réutilisation, et de recyclage des emballages en plastique à usage unique pour la période 2021-2025,
le projet de décret relatif à la proportion minimale d’emballages réemployés à mettre sur le marché annuellement,
trois études de l’Ademe (impact environnemental du vrac, impact sanitaire du vrac, trajectoire réemploi), projet de plan national de prévention des déchets (2021-2027). Quelles sont les mesures concrètes attendues pour les acteurs de la filière ?

* Pour savoir plus : voir Bio Linéaires (N°97 – Septembre/Octobre 2021) en page 97 « Le vrac dans tous les tuyaux ! ».

Réseau Vrac organise ses cinq ans ainsi que son assemblée générale 2021 au cours d’un événement spécial les 26 et 27 septembre 2021, au Fort Ganteaume, à Marseille. Plus d’informations -> ICI.

Autres conférences à suivre au Forum des Bio-Tendances / stand R111 de Bio Linéaires
Emballages : ce que les magasins bio attendent des fournisseurs
BIO++ : face à la montée de nouveaux objectifs sociétaux
Comment la Covid-19 a impacté le réseau bio
Un vent de liberté pour le consommateur bio ?
Des filières solidaires aux slow filières circulaires du XXIe siècle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here